1160 € récoltés pour l’Institut Pasteur lors du Semi-marathon de Paris 2015

Capture d'écran 2015-04-12 21.04.09

Dimanche 8 mars 2015 restera un jour important pour moi. J’ai pu faire du sport et récolter de l’argent pour l’Institut Pasteur, le tout avec mon ami Ezriel.

J’ai retracé ma préparation ici.

Le seul hic c’est que je voulais terminer les 21km en 2h, mais je l’ai fini 2h 12 mins et 39secs (soit 26264e / 34905) et comme j’ai un esprit compétitif… Mais avec le recul, c’est insignifiant.

Je suis aussi très reconnaissant envers les donateurs comme j’ai pu le partager dans cette vidéo-résumé :

Un best-of si ça vous intéresse :

La suite…

Le 21 juin 2015, je vais courir la Course des Héros pour le compte du SEL pour un projet humanitaire.

Le 12 septembre 2015, je vais m’inscrire pour la Noctambule.

Je t’invite à me rejoindre pour ces deux événements. Ce serait cool !

Et j’aimerais bien recourir des marathons, mais à chaque fois en visitant une nouvelle ville… ça ce serait vraiment cool…

Afrique 2025

* Ce billet fait référence à ma foi chrétienne.

Depuis près de 10 ans, je ressens l’envie d’aller un jour en Afrique. Essayons de comprendre pourquoi…

Si on devait enquêter sur cette envie, voici les indices qu’on trouverait :

  • J’ai grandi dans un quartier avec une population d’origine immigrée provenant principalement d’Afrique (du bon politiquement correct !).
  • J’ai toujours eu une grande empathie pour les plus démunis (bien que je n’ai jamais rien fait)
  • J’ai fait des études en économie et j’ai constaté que l’Afrique était un continent laisser pour compte de la mondialisation.
  • Il y a 5 ans, lorsque j’étais en Chine, une personne m’avait partagé une parole prophétique (à prendre avec des pincettes) : j’irai à travers le monde pour témoigner de Dieu.

L’origine

Ces quelques raisons seules ne suffisent pas du tout à expliquer mon désir d’aller vivre en Afrique.Surtout que ma vie, ici en France, est génial !! Vraiment j’ai tout !

J’ose donc croire que ce désir me vient de Dieu.

« The place God calls you to is the place where your deep gladness and the world’s deep hunger meet. » Frederik Buechner

Depuis le jour où j’ai vu cette citation, je n’ai pas arrêter d’y penser et… de la partager.

Chine 2010

J’ai effectué mon stage de fin d’année en Chine et j’y suis resté 15 mois. Beaucoup de choses se sont passées là-bas, dont le décès de ma mère des suites d’une chirurgie. A ce moment-là, je me suis dit quelque chose comme « Tu vas faire quelque chose qui a un sens dans ta vie ! Quelque chose qui va demander de sacrifier ta vie paisible et facile. La vie est courte, alors agis ! »

En Chine, je faisais partie d’une superbe église et elle m’a notamment inspiré à faire des maraudes. Un soir, nous avons cuisiné (ils ont cuisiné) puis nous sommes allés distribuer des repas dans les rues de Shanghai. Et on priait pour les gens aussi. En plein centre-ville ! Et ça m’avait beaucoup plus… je trouvais que ce que je faisais avait un sens.

France 2011

Puis je suis revenu (2 jours après le mariage d’un de mes meilleurs potes…) et j’ai compris rapidement que ma place n’était pas là. Pas en Occident, dans un pays économiquement développé.

Je sentais qu’une routine allait s’installer (pourtant je travaillais à mon compte). Que dans le confort de ce pays, ma sensibilité envers les plus démunis allait se noyer dans les préoccupations trop souvent futiles de notre société. (Je vous ai raconté que je m’étais réveillé à 3h du mat’ pour faire la queue pour acheter un iPhone 6 et que je suis arrivé une heure en retard au travail à cause de ça… ? :p).

Alors j’ai commencé à me lancer des défis stupides, histoire d’entretenir un peu ce désir « d’aventure » qui était en moi.

Attendre

Depuis quelques années, j’ai un adorable neveu avec qui je passe du temps. Au début, c’était principalement une obligation morale et familiale ; il vit dans un foyer d’accueil pour enfants. Aujourd’hui, c’est non seulement devenu un plaisir de le voir, mais je sais que c’est ce que Dieu veut.
Ce qui implique que je dois rester en France jusqu’à qu’il devienne adulte au moins. Soit 10 ans encore.

Ce n’est donc pas une frustration pour moi, parce que je sais que j’obéis à Dieu. Et honnêtement, la tâche me parait plutôt facile pour le moment donc je ne me plains pas. C’est un enfant super sage et adorable et… encore une fois, la vie est belle !

 

 

Préparation

Alors j’essaye de me préparer ici.

  • Je participe à des maraudes avec Agape Street Paris.
  • J’ai des responsabilités à l’église.
  • Je participe à des semaines d’évangélisation comme BTV, où j’ai pu « enseigner » le français à des Somaliens.
  • Je travaille pour une ONG humanitaire (bien que je sois devant mon ordinateur 99% de mon temps).
  • Je partage ma foi à mes lecteurs avec pour objectifs qu’ils peuvent un jour être curieux de Dieu.

Afrique 2025 ?

Tout d’abord, pourquoi l’Afrique ? En réalité, c’est pas tellement la culture, le climat, la langue… c’est plutôt l’envie d’aller là où la pauvreté est la plus grande. Il y a donc aussi quelques pays extrêmement pauvres ailleurs.

La réalité, c’est aussi que je ne peux pas dire aujourd’hui avec certitude que je serai missionnaire à l’étranger. C’est mon grand désir, je m’y prépare et je sais que Dieu me veut vers cette direction. Mais tout peut se passer d’ici 2025 et je ne planifie pas tellement pour réaliser. Je planifie pour avoir avec une direction. Si j’ai un accident un jour et que je deviens invalide et que Dieu veut que j’utilise le web pour parler de Jésus en Afrique, je le ferai… et avec grande joie je l’espère !

Dernièrement, on m’a demandé comment je savais que j’étais dans la bonne direction et dans la volonté de Dieu. J’ai pris l’image d’un père à qui on offre un cadeau surprise.

Et j’ai lu dans Missionary Call que Dieu ne s’amusait pas à mettre des nobles désirs profondément dans notre coeur pour nous frustrer à la fin et nous dire de ne pas faire ça. Attention, cela ne veut pas dire que chacun de nos désirs nous vient de Dieu non plus…

Témoignages

Récemment, j’ai pu « tomber » sur le témoignage suivant : (C’est public, j’ai droit de le publier si je veux !! :p).

C’est tellement rafraîchissant de voir qu’un peu de spontanéité bien placé nous permet de vivre une telle expérience… Si l’auteure de ce témoignage le veut bien, elle mettra des liens vers ses photos Instagram. Moi j’ai écouté les yeux fermés et je m’y croyais…

Une autre amie m’annonce hier (coucou !) qu’elle aussi va faire une mission courte en Asie ! Trop cool quoi :)

Mes craintes

Ce que je crains c’est que les années à venir, parce que je vis dans le confort de l’Occident, je m’y habitue au point ou un jour je me convaincs que c’est mieux de rester. Le pire scénario c’est que je me marie à une femme qui ne veuille absoluement pas partir, qu’on soit installé tranquillement dans notre maison avec nos enfants, dans une banlieue parisienne et qu’on donne toute notre énergie à notre famille et plus à l’église.

Non pas que ce soit mauvais en soi, ça ne l’est pas ! Mais ça le devient pour moi si c’est une échappatoire  pour rester dans ma zone de confort et ne pas suivre ce que Dieu attend de moi.

Je n’ai qu’une vie et j’ai tout à ma disposition pour suivre la volonté de Dieu. Je veux atteindre ce plan A qu’il a pour moi, même si je sais que le plan B ne sera pas mauvais. Mais je ne veux pas être un chrétien de plus à me contenter du plan B…

De 2015 à 2025

En attendant,

  • j’irai me former à l’école biblique.
  • Je ferai des courts voyages humanitaires/missionnaires au moins une fois par an.
  • Je continuerai à prendre des responsabilités à l’église et à servir.
  • Je prendrai soin de Daiyon et je l’accompagnerai dans sa marche spirituelle.

Et ce qui est intéressant dans tout ça, c’est que ce n’est pas du temps perdu. Cela me prépare à être meilleur le jour où je m’installerai vraiment en Afrique.

Pourquoi avoir écrit cela ?

1. Pour encourager d’autres personnes.

J’aurais tellement aimé moi-même côtoyer des missionnaires ou avoir des discussions quelque peu profondes avec des gens qui partent et savoir là où ils en sont pour comprendre là où j’en suis. Mais personne dans mon entourage…

2. Pour que l’on prie pour moi.

J’ai soulevé mes craintes qu’un jour, je me contente d’une vie confortable. J’ai aussi besoin de beaucoup de sagesse durant ces 10 prochaines années afin de discerner comment Dieu veut que je me prépare. J’ai tendance à vouloir tout faire parce que tout m’intéresse.

Enfin, je l’écris aussi pour moi-même. Que dans les moments de doutes, de relâchements… je n’oublie pas ce que Dieu a mis dans mon coeur durant plusieurs années.

Conclusion

Des gens souffrent matériellement et spirituellement. Si moi qui ait une sensibilité vers eux, je ne fais rien. Qui le fera ?

En ce moment, je suis heureux de pouvoir me former, de partager sur le terrain une activité associative et spirituelle, de travailler, dans ce que je considère un ministère, auprès du SEL, de participer prochainement à un congrès sur la mission, et donc de faire quelque chose.

Que le Seigneur m’accompagne à transformer mes paroles en actes. Et qu’Il vous bénisse aussi dans ce que vous entreprenez avec Lui !

La volonté d’un père… pour comprendre la volonté du Père

*Ce billet fait référence à ma foi chrétienne. 

C’est l’anniversaire de ton père, et tu veux faire lui offrir un cadeau qui lui fasse plaisir, mais tu ne sais pas du toi quoi. Tu essayes de lui poser des questions pour avoir des indices, tu te renseignes auprès de personnes qui connaissent bien ton père et t’essayes de te souvenir de choses qu’il a dites dans le passé qui pourrait te donner une idée.

Tu n’es toujours pas sûr du tout, mais faut bien faire un choix alors tu lui achètes une montre. A son anniversaire, il découvre la montre. Mais il n’aime tant que ça. Il aurait préféré une cravate.

Mais le fait que tu aies fait tant d’efforts sincères pour lui faire plaisir, que tu aies fait un sacrifice (c’est cher 10000 € l’Apple Watch Edition) il va l’apprécier !! Et il te dira que l’année prochaine, une cravate lui fera plus plaisir.

Est-ce vraiment un échec ? Est-ce que ton père va être déçu et en colère contre toi ?

Ne pas faire un choix ou repousser le choix à plus tard, c’est déjà faire un choix (sauf si c’est planifié et voulu).

Dans la Bible, n’apprend-on pas que Paul lui-même s’est « trompé » quand au début il est allé prêcher aux Juifs. Puis Dieu lui a dit d’aller auprès des païens. Est-ce qu’il a vraiment fauté ?Comment se fait-il que même lui n’ait pas réussi à trouver la volonté de Dieu du premier coup ?

J-1 #SemiParis | Demain

Le 8 mars 2015, je cours le Semi-Marathon de Paris en soutien à l’Institut Pasteur. Pendant 7 semaines, je te fais découvrir cette fondation en même temps que ma préparation sur ce blog.

Voici maintenant 3 mois que je me prépare et le grand jour est proche !

Mieux vaut être bien accompagné que seul

Ces derniers mois, je me suis quelque peu entraîné avec Ezriel, un grand ami d’enfance, et ça a ajouté de la convivialité et du plaisir à ma participation à cette course.

Ling-en Ezriel

Institut Pasteur !

Ce matin, à la vue du stand de l’Institut Pasteur, je me suis jeter sur le personnel. J’étais tellement content de les voir et de leur dire que je courrais pour eux et que j’avais récolter de l’argent pour eux ! Je crois que je leur ai fait un peu peur… :p

En tout cas j’ai apprécié l’accueil et les goodies (voir vidéo ci-dessous).

2ème fois

La toute première fois que j’ai couru 21km, c’était en Espagne (durant mon échange Erasmus) et c’était en 2009. Une expérience incroyable qui m’a vraiment donné goût à la course en « compétition ». ling-en semi-marathonAvec un boulet de 20kg sur moi, je vais quand même essayer de faire mieux cette année en termes de temps… Merci Ezriel pour l’encouragement :D

On se prépare

« Faire son sac » Check !

J’essaye de me coucher tôt et c’est parti pour demain 11h ! (Les départs commencent à 10h et se font en différé selon le niveau de chacun).

Merci à toi si tu as prié et/ou pensé à moi (oui oui, tu es en train de le faire là en lisant ce billet :p), si tu m’as encouragé et/ou soutenu l’Institut Pasteur à travers des dons.

A bientôt pour un bilan :D

En bref :

  • Dons récoltés : 1160€ / 300€
  • Poids : 81,8 kg (-3,6 kg depuis le 21/01/2015)

J-28 #SemiParis | Courir un dimanche

Le 8 mars 2015, je cours le Semi-Marathon de Paris en soutien à l’Institut Pasteur. Pendant 7 semaines, je te fais découvrir cette fondation en même temps que ma préparation sur ce blog.

Dimanche dernier, je suis allé faire ma première longue course d’une heure.

La course, c’est forcément plus motivant à plusieurs. Et j’ai le privilège de partager ce moment avec Ezriel, un très bon ami d’enfance qui va courir aussi le Semi-Marathon avec moi.

ezri

Enfin, on a terminé notre course chez un autre très bon ami et chez sa femme. Une pause mangue + orange + truffes + lait de soja… qui donne envie de courir plus souvent le dimanche.

Merci à tous pour vos soutiens sous toutes ces formes et à une nouvelle donatrice anonyme qui a participé à hauteur de 50€ !!

En bref :

  • Dons récoltés : 90€ / 300€
  • Poids : 83 kg (-2,4 kg depuis le 21/01/2015)

J-36 #SemiParis | Superflu !

Le 8 mars 2015, je cours le Semi-Marathon de Paris en soutien à l’Institut Pasteur. Pendant 7 semaines, je te fais découvrir cette fondation en même temps que ma préparation sur ce blog.

Mon deuxième don est arrivé ! Et il vient d’un très bon ami, comme vous pouvez le voir à ce message :

Capture d'écran 2015-01-30 10.27.40

Superflu

Dans l’ONG où je travaille, on parle souvent de « mener une vie simple ».

Dans l’univers du développement personnel, le minimalisme est devenu à la mode.

Dans le monde des entrepreneurs, un livre a marqué les esprits l’année en 2014 : « Essentialism » de Greg McKeown (je l’ai reçu hier, je vous en parlerai !!).

Se concentrer sur l’essentiel, une réflexion que je mène de plus en plus depuis quelques mois…

Parlons bouffe !

Evidemment, depuis que je cours 2 fois par semaine et que je me prépare pour le Semi-Marathon, je fais forcément plus attention à ce que je mange. D’ailleurs, cuisiner au moins une fois par semaine mon déjeuner pour l’amener au travail est une de mes résolutions pour 2015.

OGM, gaspillage alimentaire, obésité, écologie… des thèmes qui m’interpellent de plus en plus. Est-ce que ce défi sera aussi une occasion pour moi d’amorcer une nouvelle façon de vivre ? Je l’espère !

Et si vous voulez m’encourager dans ce sens, vous pouvez le faire en m’aidant à récolter les 260€ restants

Merci à Stéphane et merci à vous tous qui me portez dans vos pensées !

En bref :

  • Dons récoltés : 40€ / 300€
  • Poids : 82,7 kg (-2,7 kg depuis le 21/01/2015)

 

J-40 #SemiParis | Kebab

Le 8 mars 2015, je cours le Semi-Marathon de Paris en soutien à l’Institut Pasteur. Pendant 7 semaines, je te fais découvrir cette fondation en même temps que ma préparation sur ce blog.

J-40 #semideparis #kebab En savoir plus : www.hsia.fr/pasteur #institutpasteur cc @zhenhino

Une vidéo publiée par Ling-en Hsia (@lingenhsia) le

En bref :

  • Dons récoltés : 20€ / 300€
  • Poids : 82,8 kg (-2,6 kg depuis le 21/01/2015)

J-41 #SemiParis | Le premier don est le meilleur !

Le 8 mars 2015, je cours le Semi-Marathon de Paris en soutien à l’Institut Pasteur. Pendant 7 semaines, je te fais découvrir cette fondation en même temps que ma préparation sur ce blog.

Capture d'écran 2015-01-26 22.25.51Le premier don est le meilleur. Et il nous vient de… Mark et Zoé. Profitez des soldes pour acheter votre sac à mains chez eux.

(Oui c’est le site d’un ami très proche :p)

Plus que 280€ à collecter.

En bref :

  • Dons récoltés : 20€ / 300€
  • Poids : 83,6 kg (-1,8 kg depuis le 21/01/2015)