Tu es plus radin que tu ne le sais

avareCe fut une révélation assez douloureuse que de remarquer cela.

Voici une liste non exhaustive de services que je n’aime pas demander à mes amis:

  • Me prêter des vêtements
  • Me prêter de l’argent (ça m’empêche pas de le faire parfois :/)
  • Me rendre un service quand je suis capable de le faire moi-même (porter un sac, demander l’heure…)

Pourquoi je n’aime pas faire tout ça ? Parce que mon empathie transfère mes propres « craintes » chez l’autre. Comme si ce que je n’aimais devait certainement être universel.

Je m’explique.

Les vêtements par exemple, c’est quelque chose de très intime. Ca représente notre personnalité, cela nous identifie et puis on y sue dedans.

Je dors souvent dans le canapé d’un ami. Je préfère me coucher le soir avec mes vêtements sales et pleins de transpiration que de lui emprunter des habits.

Pourquoi ? Parce que je me dis que si moi-même je n’aimerais pas qu’on m’emprunte mes habits, ça doit être pareil pour les autres.

Ne pas faire aux autres ce qu’on aimerait pas que l’on nous fasse.

Une autre fois, ma soeur s’est fâchée contre moi parce que je n’ai pas voulu lui rendre un petit service sous prétexte que si elle peut le faire soi-même, pourquoi elle me le demande ? C’est une feignante ou quoi ?!

Et quand j’ai vu combien ma soeur a été choqué de ma réaction, je me suis dis à ce moment-là que j’étais vraiment pas cool. Si elle me demandait ce service, c’est parce qu’elle en avait besoin à ce moment-là. D’ailleurs, si j’ai refusé, ce n’est pas plutôt parce que le service me gênait plutôt que de rejeter la faute sur elle ?…

Ce qu’on n’aime pas demander à nos amis = Ce qu’on n’aime pas donner

Découvrir les défauts des autres

La prochaine fois, observe tes amis et tu remarqueras ces choses-là avec le temps.

On peut donc maintenant connaître ce que nos proches n’aiment pas et nous y adapter. Cela nous aide à mieux comprendre les autres et à améliorer nos relations.

Découvrir ses propres défauts

Là où cela devient évidemment le plus intéressant, c’est quand on commence à faire une introspection de soi-même.

Dans la culture chinoise, il est quasiment considéré impoli d’accepter quelque chose lorsqu’on va chez une personne.

Quand j’étais petit et que les amis de ma mère me proposaient un gâteau, du jus ou un fruit, il fallait absolument dire « non ».  Sinon on passe pour un squatteur et surtout, on « s’endette » auprès de l’autre personne.

Il m’aura fallu avoir la vingtaine avant de comprendre que c’était un peu ridicule. Les lecteurs d’origine chinoise comprendront.

Mais en observant nos amis occidentaux, j’ai remarqué qu’il n’y avait aucune gêne de leur côté à accepter quelque chose quand on le leur propose. Normal quoi !

Et là, j’ai commencé à me rendre compte que quelque chose clochait… Quand parfois je proposais de partager un plat ou de la nourriture et qu’avec naturel l’autre personne acceptait sans hésiter… je me suis posé des questions. Et c’est surtout quand je commençais à me sentir lésé lorsqu’on acceptait ma proposition que je me suis vraiment dit que j’étais pas bien !!

Aujourd’hui et demain…

Maintenant, le gros défi c’est de travailler sur ses défauts. Parfois, on se dit que c’est simplement « culturel » et que certaines choses font partie de notre personnalité, alors que ce ne sont que des excuses…

Je nous invite à être critique envers nous-même toutes les prochaines fois où on n’osera pas demander quelque chose à nos amis. Et à y travailler dessus. Cela prend du temps, mais ça en vaut la peine !

Faisons le pour nos amis, notre famille, notre conjoint(e), nos enfants…

Cet ennemi: la fatigue

Vous plaignez-vous de fatigue et de manque de sommeil ?

Moi, oui. Tout le temps. Au point où pour combler des blancs lors d’une conversation, j’avais l’habitude de lancer des « ah… chui fatigué… ». Maintenant, j’ai une variante: « ah il me faut un café… »

Tout le monde est fatigué

Puis j’ai commencé à observer la vie des gens. La grande majorité d’entre eux manquaient de sommeil aussi. La fatigue physique fait partie du lot quotidien de tout le monde.

Un parent d’un bébé pas fatigué, ça n’existe pas. De même pour le commerçant, l’étudiant en médecine, le Président de la République etc.

Le fait de bien assimiler cela est tellement libérateur. Se plaindre d’être fatigué, c’est comme si je me plaignais de ne pas… avoir d’ailes pour voler dans le ciel.

Les solutions à la fatigue

fatiguerEn tant que solopreneur, je n’ai pas le choix que de prendre mon café le matin (c’est toujours mieux qu’un Red Bull). Le problème avec le café, c’est l’addiction que cela entraîne. C’est pour ça que j’évite de trop donner ce conseil.

Mais si tu es comme moi et que tu travailles chez toi, sans une pression externe qui te pousse à bosser et que tu as du mal à te mettre au boulot quand tu manques de sommeil… je crains qu’il n’y ait trop d’alternatives. Essaie le thé sinon.

Les vitamines prises sur une période d’un mois peuvent aider aussi si tu as une mauvaise alimentation.

J’ai découvert dernièrement que la pratique régulière du sport donnait des forces et que le « temps perdu » à faire son jogging est compensé par le gain de productivité que cela engendrait. (Si seulement on nous avait expliqué cela plus tôt en EPS à l’école…).

Faire des petites siestes de 30 minutes dans la journée est aussi une très bonne solution pour regagner en concentration.

Et… dormir plus tôt

Ce n’est quand même pas vrai… Il est possible d’être en forme le matin en se couchant plus tôt. Il faut éviter toute distraction le soir qui éviterait de retarder le coucher est essentiel. Mais qu’il est difficile dans le monde d’aujourd’hui !

Entre la Playstation qui m’invite à jouer à FIFA, l’iPad, le smartphone…

Tout de même, il existe de rares entrepreneurs qui arrivent à gérer leur sommeil. Ceux-là sont aussi très bons dans leur business. Cause ou conséquence  ? Certainement les deux. J’ai un « grand » ami prof aussi qui y arrive très bien. Il a une hygiène de vie impeccable.

Il est donc possible d’y arriver, alors que cela devienne un objectif ! Cela demande beaucoup de discipline, donc plus tôt on se fixe cet objectif, plus tôt on l’atteindra.

Partant ?!

Ressources:

Qu’est-ce que le péché ? En pratique

Cela fait 3 jours que je suis arrivé à Lishui, dans la ville natale de ma mère. Je suis venu déposer les cendres de mon père dans son tombeau.

Entre mensonges et coups bas

En seulement 3 jours, j’ai pu voir combien l’homme était mauvais.

J’ai des oncles et une tante ici. Tous ont des enfants. Bref on est une bonne quinzaine du côté de ma mère ici. Le reste est à l’étranger.

Tous ont un bon fond. Par là, j’entends que ce sont des gens aimants et qui n’ont pas comme motivation première dans la vie de nuire à autrui. Mais voici que dans la vie quotidienne, je constate que:

  • Ma tante ment
  • Mon oncle fait des coups bas
  • Mon autre oncle est cupide
  • Mon cousin est opportuniste

Bref tout ça c’est écoeurant. Et je reste volontairement en surface pour ne pas trop en dévoiler.

Et c’est d’autant plus triste que ça me donne bien moins envie de visiter ma famille en Chine… parce que je sais, par exemple, qu’en partant, va falloir que je donne un peu d’argent à la famille. Je viens de France, donc je suis censé avoir de l’argent…

Le péché en nous…

Quand les chrétiens, on dit que l’Homme est pécheur, c’est que nous avons été créés bons au départ par Dieu, puis le péché nous a été transmis à chacun par le péché originel du jardin d’Eden.

On a donc comme une double personnalité. D’un côté, on désire le bien (ce qui amènerait la paix dans cette société), et de l’autre côté, on a en nous cet égoïsme qu’on n’arrivera jamais à se défaire.

Au mieux, on se rend compte de cet état, et on fait notre possible pour contenir ce mal qui est en nous.

Bon je vous rassure. Je me plais beaucoup ici hein !! :)
Allez, on finit dans la bonne ambiance avec cette matinée que j’ai passée ici:

Prochaine destination la semaine prochaine: Taipei

 

2310774844.4

Le Peuple, au moins aussi mauvais que François Hollande ?

Pour les municipales, François Hollande est parti voté à Tulle en jet privé. Coût du voyage: 9200€.

Forcément, on est en France, on critique. Et nous devons être fier d’être dans un pays ou la voix du peuple et les médias exercent une influence, puisque notre Président normal a décidé de prendre la… voiture dimanche dernier.

Sauf que c’est ridicule…

Perte de temps

Le Président de la République occupe par définition le job le plus prenant d’un pays. Comment on peut accepter qu’il passe 9h dans une voiture… Il a certainement son ordinateur pour travailler, mais on ne travaille pas aussi bien dans une voiture que dans son bureau !

Ridicule.

Fatigue

Le dimanche est censé être le seul jour de repos du Président. Qu’est-ce qu’il fait toute la journée dans une voiture ?

Ne doit-il pas plutôt prendre des forces physiquement, mentalement et émotionnellement (bon ok y’a plus personne à la maison…) pour attaquer une nouvelle semaine ?

Ridicule.

Sécurité

Bon ok notre président n’est pas JFK et les tentatives d’assassinat ne doivent pas être si nombreux. Mais là n’est pas la question. Si on peut réduire ses risques de se faire attaquer de 0,01% à 0,005% pour 9200€, on le fait !

Au-delà du risque immédiat que cela représente, quel signal donne- t-on à des terroristes potentiels ? De savoir que le Président se ballade sur les aires d’autoroutes et qu’il est coincé dans les bouchons autour de Paris…

Plus que ridicule, dangereux !

Hollande – Peuple: Match Nul

Le peuple n’a pas toujours raison. Quelques tweets, articles de blog et de presse ne représentent pas la raison.

Quant à Hollande, un Président peureux qui préfère préserver ses (faibles) chances aux présidentielles en évitant toute polémique… Quel manque de leadership !

Quand la réprimande avec ses enfants ne marche plus

éducation des enfants

Il n’a plus 3 ans…

J’inaugure aujourd’hui cette nouvelle catégorie: Education des enfants

Pourquoi ?

1. Tous les problèmes de nos sociétés proviennent des parents qui ont mal fait leur travail

2. Parce que personne n’en parle, certainement parce que personne ne se sent suffisamment expert. Je vais prouver qu’on peut apporter de la valeur sans être expert (célibataire, sans enfant, mais avec un neveu de 8 ans et moniteur de jeunes à l’église).

« Eduquer » n’est pas synonyme de « réprimander »

Tellement de parents se contentent d’éduquer leurs enfants par des réprimandes… dont le classique:

« - Tu joues trop à l’ordinateur. Arrête de perdre ton temps ! »

Si demain un inconnu dans le métro te fait une leçon de moral (ça arrive à Paris… si si !), vas-tu l’écouter ?

Je veux dire… ton cerveau a bien saisi le message… mais vas-tu prendre un temps d’introspection pour te remettre en question ? Certainement pas ! Pourquoi ? Parce que c’est un inconnu !

La relation avant tout !

Ok ton enfant est le pire du monde ! Il ne t’écoute jamais et n’en fait qu’à sa tête… très bien.

Ton objectif est-il alors de te soulager en poussant une gueulante parce que c’est plus facile  sur le moment ? Ou veux-tu vraiment avoir un impact dans sa vie ?

Discuter (surtout) quand rien ne va mal

Un seul conseil aujourd’hui: Discute de tout et de rien avec ton enfant même quand il n’y a pas de problème à soulever.

Au début, tu vas être maladroit et ça te semblera très faux… fais-le quand même. Ton enfant trouvera sa bizarre, mais tant pis. Quitte à lui annoncer cash ta nouvelle approche.

L’objectif est le suivant: quand ton enfant reçoit un appel ou un sms de toi, qu’il/elle ne se dise pas automatiquement et instantanément « mince qu’est-ce qu’il/elle me veut encore… ?! »

Perso, ma mère ne m’a jamais, jamais, jamais appelé juste pour discuter. Certains appels duraient même moins de 10 secondes !! Littéralement…

Si tu décides de te lancer sur cette voie, sois patient avec toi-même, et surtout patient vis-à-vis de ton enfant ingrat, égoïste, et inintelligent qui ne mérite pas ton effort !

Tu aimes ? Tu veux participer à un projet de blog collaboratif sur le thème de l’éducation des enfants ? Laisse un commentaire… :)

Passionnément Chrétien, Solopreneur, Voyageur…